Mon EVJF

Publié le par Chrystelle

Vous vous demandiez peut être où j'étais passée vu que cela fait une semaine que le blog n'a pas été actualisé...

 

Eh bien c'est très simple, J'ENTERRAIS MA VIE DE JEUNE FILLE !!!

 

Et oui ! Il m'en a fallu du temps ! 4 jours !!!!

 

 

Vendredi 27 avril - 13h30
Rendez-vous été pris au Café Crème avec mes cop's toulousaines pour une après-midi entre filles.
Environ une heure plus tard mes deux témoins arrivent sous prétexte de venir me remonter le moral (car j'avoue qu'en ce moment c'est pas la grande forme).
Ils déjeunent avec nous puis m'annoncent m'offrir un soin dans un institut.
Nous partons donc sur les coups de 15h30.
Arrivés à la voiture ils me disent que comme c'est un super institut, pour me faire une plus grande surprise, ils vont me bander les yeux. Soit, j'optempère !

 

J'avoue que dès que je les ai vu au Café C., j'ai su qu'il s'agissait du point de départ de mon EVJF mais ce que je ne savais pas c'est que j'allais garder les yeux bandés pendant 2h30 !!!!!!!!!!

 

2h30 après donc, nous arivons à destination.
Toujours avec les yeux bandés mes témoins me demandent si je sais où nous sommes mais je l'ignorais complètement. D'après la distance je songeais à Bordeaux qui est ma ville natale, mais c'était sans grande conviction vu que tout le trajet je me suis empêchée de songer à ce qu'ils allaient me faire et où ils m'emmenaient.

 

Tout à coup je sens une bise sur la joue droite et je reconnais instinctivement ma mère.
Puis je sens les mains de mon beau-père et enfin j'entends les aboiements de leur bichon...
Mais j'avoue que je n'arrivais pas à connecter.
Je savais qu'ils étaient dans leur maison en Espagne mais je ne pouvais arriver à réaliser que j'y étais aussi. J'en ai cependant eu confirmation lorsque mes témoins m'ont ôté le bandeau.
Cela faisait 8 ans que je n'étais pas retourné là-bas, à
Empuriabrava !
Imaginez que j'étais loin de me douter que j'irai y enterrer ma vie de jeune fille !!

 

J'étais un peu perdue, les yeux collés, le maquillage coulant et je n'avais qu'une question aux lèvres en apprenant qu'on allait rester jusuq'à mardi : Comment vais-je me changer ???

 

Mes témoins m'ont fait marcher un moment avant de me dire qu'ils étaient passé chez moi avec l'aide de Julien avant d'arriver au Café C. pour faire ma valise.

 

Peu après notre arrivée, mes cop's toulousaines, Magali et Hélène, sont arrivées.
Je me doutais un peu qu'elles nous suivaient.

 

Nous avons d'abord tranquillement pris un verre au bord de la piscine avant qu'ils ne décident de me déguiser pour partir à Barcelone chercher 2 autres amies, parisiennes cette fois-ci, Sandra et Aurélie.

 

Mon accoutrement se composait d'un legging rayé rose (de la couleur du texte) et noir, d'une tunique rose assortie version boule à facette ultra moulante et d'un paréo rose assorti également. Le tout bien entendu accessorisé d'énormes boucles d'oreilles roses à paillettes assorties à un gros bracelet, un collier de boules en plastiques rose et d'un magnifique serre-tête léopard rose...
Ils avaient bien entendu réussi à trouver dans ma garde robe des chaussures roses à talons hauts.

 

Quand à eux ils portaient tous un jean et un T-shirt siglé "100% in love".

 

Bref, une fois parés, nous nous sommes mis en route.

 

Nous avons bien manqué nous perdre en cherchant l'aéroport mais nous y sommes enfin parvenus.
Heureusement, l'avion des filles avait du retard.

 

Je vous laisse imaginer ma honte habillée telle que j'étais en attendant les filles qui ont bien ri lorsqu'elles m'ont vu...

 

Nous décidons d'aller manger dans le centre ville, sur Las Ramblas.
Après que les 2 voitures se soient un temps perdues de vue et que nous soyons parvenus in extremis à trouver à manger (il était déjà pas loin de 1h00 du matin à notre arrivée en ville), nous avons finalement décidé de rentrer à la maison (à Empuriabrava). Je ne pouvais plus marcher avec mes souliers roses et beaucoup étaient fatiguées d'avoir tourné sur la rocade.

 

Samedi 28 avril
Journée poupouning autour de la piscine : soins du visage, massage, manicure...
Un vrai délice.

 

Le soir venu nous sommes sortis en boîte de nuit et à l'unanimité j'ai dû remettre mon accoutrement de la veille dont semble-t-il je n'avais pas assez profité.
J'avoue que j'étais plus à l'aise de le porter car j'avais eu le temps de m'y faire et qu'on allait en boîte pas à l'aéroport !

 

Nous sélectionnons donc une boîte au hasard, au Pacha, et ce fut un super choix.
Nous étions dans un carré V.I.P., la boîte était très grande, bien aéré.
Il n'y faisait pas trop chaud, juste ce qu'il faut et, moi qui y suis très sensible, je n'ai pas été gênée par la fumée.
J'ai adoré la sélection du DJ (techno).
Les serveuses, le patron, les danseuses...tous furent géniaux avec moi.

 

Mon premier gage du week-end fut de demander aux personnes présentes de me mettre des petits mots sur des cartes faites à l'avance par un de mes témoins, Eddy.
Seul problème : je ne parle pas espagnol !!!!
Merci donc à Sandra de m'avoir aidé dans cette mission.

 

Nous avons passé une super soirée. Merci au Pacha !

 

Dimanche 29 avril
Hélène et Magali s'en sont retournées chez elles pendant que de notre côté nous visitions
Cadaques.

 

Après une petite séance photo je n'ai bien sûr pas coupé à un nouveau gage :
Me mettre dans la peau d'un recruteur de l'Oréal recherchant le nouveau profil masculin de la marque. Objectif : parée de 2 pancartes scotchées à mon T-shirt, je devais faire mettre torse nu 5 hommes et prendre leurs mensurations.

 

Je rappelle à toutes et tous que JE NE PARLE PAS ESPAGNOL.

 

J'avoue ne pas avoir été très coopérative sur ce gage, c'était la limite de mon sens de l'humour qui j'avoue n'est pas très développé.

 

Mais j'ai tout de même remplie ma mission.

 

Lundi 30 avril
Journée pépère au bord de la piscine et papotage entre nana.
Bref, que du bonheur !

 

Mardi 1 mai
Retour très attendu auprès de mon chéri que je n'ai eu qu'une seule fois au téléphone durant mon séjour et qui se languissait autant de moi que je me languissait de lui.

 

Pour les photos il faudra attendre car mes témoins comptent les exploiter au mariage et veulent en faire la surprise aux invités.
Je suis très frustrée de ne pouvoir vous les montrer mais je joue le jeu.

 

Patience...post-mariage je les met en ligne !

Publié dans EVJF - EVG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

restaurant a paris 29/06/2011 01:18



Félicitations et bonne continuation !!!



Marion 07/05/2007 21:39

Et bien, elles assurent GRAVE tes copines, dis donc !!!
Moi aussi je suis frustrée de ne pas voir de photos... vivement !
Bises

Ju 07/05/2007 10:55

Super!! Ces journées sont vraiment génial :) Et quelle surprise, l'Espagne!!

guillaume 04/05/2007 13:43

Voilà qui est fait ! c'est toujours genial ce genre de moment , meme si la honte est sur nous .....

ludivine 03/05/2007 19:09

Tu as dû passer un excellent EDVJF. Elles n'ont pas été aussi soft que mes témoins, mais bon tout le monde est différent.

Le principal c'est que tu aies passé un bon EDVJF en compagnie de tes amis. J'attendrai le mariage pour découvrir ses fameuses photos en même temps que tes invités.

Je suis déçue de ne pas être venue, mille excuses.