23 juin

Publié le par Chrystelle

Dans la série des chercheurs fous, j'en ai trouvé un bon aujourd'hui !

Je ne sais pas si vous êtes dans mon cas mais je suis toujours ahurie d'entendre le résultats de certaines études ou recherches. Ce n'est pas tant les résultats qui m'épate mais surtout le thème de le recherche. Je me demande souvent comment un type sain de corps et d'esprit, cultivé, en arrive à se poser LA question dont la recherche de réponse(s) va lui prendre X temps; et dont, il faut bien le dire, tout le monde se moque !!!

 

Je vous livre donc un exemplaire du genre qui nous particulièrement (vu sur LeFigaro.fr) :

"Une équation formulée par un spécialiste britannique en psychologie prouve, après 15 ans de recherches, que l’approche des vacances, les beaux jours et les activités extérieurs notamment, participent à faire du 23 juin le point culminant du bonheur.

 
Beaux jours + activités extérieures + temps passé en famille et avec des amis + souvenirs d'enfance associés à l'été et à la nature = 23 juin, jour le plus heureux de l’année. Ou O + (N x S) +Cpm/T +He =... 23 juin.
 
C’est la très sérieuse équation établie par Cliff Arnall, spécialiste en psychologie à l'université de Cardiff. La « formule du bonheur » élaborée au fil de 15 ans de recherches. O représente les activités extérieures, N la nature, S l'interaction humaine, Cpm les souvenirs d'enfance liés à l'été, T les températures et He les vacances.
 
3.000 personnes interrogées
 
Le fait que le 23 juin soit le jour le plus heureux de l’année, n’a donc pas été décidé au hasard. Pour parvenir à ces conclusions, qui, selon le spécialiste, sont globalement valables pour la plupart des pays européens, le Canada et les Etats-Unis, il a fallu interroger de manière informelle quelque 3.000 personnes dans dix pays.
 
«Les gens sont heureux quand ils rencontrent des amis et leur famille, ont des liens sociaux forts», a expliqué Cliff Arnall. «J'ai aussi choisi ce vendredi car c'est une veille de week-end et les gens pensent déjà à leurs vacances».
 
Une autre équation avait conduit le spécialiste à décréter le lundi 23 janvier jour le plus déprimant de l'année 2006, en raison du froid, des factures arrivant après Noël, de la reprise du travail, et des résolutions battant de l'aile... Des préoccupations bien mornes, au regard de celles qui nous intéressent aujourd’hui."
 
Et toc ! Y en a pas beaucoup qui peuvent se vanter de se marier le jour du point culminant du bonheur ! Faut avouer que l'on avait pas pensé à ça lors de la recherche de la date !!!
On avait pensé au jour de la semaine (un samedi), aux beaux jours mais pas trop chaud (mai, juin, juillet), puis on cherché la salle et en fonction des dates restantes on hésitait entre le 2 et le 23 juin 2007. Après une demande d'étude météorologiques (c'est pas des blagues elle fait au moins 20 pages !!!) auprès de mon parrain/oncle qui travaille à Météo France, nous avons opté pour le 23. Et voilà !!! C'est dingue non ?!
 
 
PS aux futures jeunes mariées qui visitent ce blog : non je ne suis pas disposée à transmettre vos demandes d'études météorologiques personnalisées à mon parrain. Je sais c'est égoïste. lol

Publié dans Mariage - Préparatifs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ju 06/09/2006 09:32

Dommage, ça m'interressait de savoir s'il y avait des 18 novembre sans puie ;-) !!! Et bien pour vous en tout cas c'est une belle date... sur plusieurs points...!

Chrystelle 06/09/2006 11:25

Désolée Ju mais si je le fais pour une je n'en sors plus ! lol
Non, c'est surtout que mon parrain est responsable des ordi mais il n'est pas météorologiste de métier même s'il connait quelques trucs. Donc pour moi il a fait appel à une de ses collègues et c'est le genre de service qu'on demande pas tous les jours. Déjà qu'il est passé pour un fou lorsqu'il est allée la voir pour lui demander le temps qu'il fera l'année prochaine !!!