Mamilou déménage

Publié le par Chrystelle

Mes aïeuls quel week-end !!!

Ce week-end nous étions missionnés pour aller à Montpellier aider la grand-mère maternelle de Julien à déménager. Elle a quelque 80 printemps et à fait le choix de quitter sa charmante maison pour un appartement de 80m2, dans la même ville mais dans un nouveau quartier établit en petit bourg ; où il y a toutes les commodités (bureau postal, supérette, marché le week-end...).

L'appartement en question est superbe et dispose d'une grande terrasse.
Bref, que du bon...

 

Sauf que je pense que cette dernière n'a pas intégré ce qu'est un déménagement. Je pense que dans son idée il aurait fallu lui apporter ses affaires carton par carton et qu'elle prenne le temps de réfléchir où elle disposera le contenu de chacun de manière optimum au sein de son appartement. 1 carton par 1 carton !!!!

De quoi s'arracher les cheveux. Personnellement mon optique est : on tri, on emballe, on transporte, on pose et on verra plus tard où se met chaque chose.

Pour trier et vider sa maison justement : j'ai perdu au jeu de piste.
"Ceci vous le gardez ?" -> réponse : "Je ne sais pas"
"Ok. Je le mets avec le tas "à donner"" -> réponse : "Non, laissez-le là"

"Celà vous l'amenez ?" -> "Non, c'est à donner"

"Cela je vous l'emballe ?" -> réponse : "Non, laissez-le là je ferai ça plus tard"
"Quand plus tard ??" -> réponse : "Mais je viendrai tous les jours" !!!

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarg

Bref, dimanche après-midi, étant au bord de la crise de nerf, j'ai préféré m'occuper des neveux de Julien, Eliot et Louison (jumeaux). Je leur ai lu plusieurs histoires dont l'Histoire de la préhistoire à la révolution française !! J'avais la gorge sèche et les genoux ramollis.

Je n'avais jamais éprouvé une telle fatigue mentale !

Nous sommes rentrés vidés !!!

Je conçois totalement qu'il soit très difficile pour une personne de son âge d'appréhender un déménagement et encore plus de se laisser guider dans cette épreuve. Il lui était quasiment impossible de réfléchir et prendre des décisions au fur et à mesure que ses petites fourmis s'activaient. On était quand même 9 au total (10 le dimanche après-midi, 12 avec les jumeaux) !!! C'était trop.

Le point positif est qu'il était bon de se retrouver.
Il y avait le père, le frère, les neveux et les cousines de Julien ainsi qu'un couple d'amis du père de Julien, le copain d'une des cousines de Julien, nous et bien sûr la grand-mère de Julien !

 



Attention, pas de mégarde, j'adore la grand-mère de Julien.
Elle a eu raison de déménager et je pense qu'elle a beaucoup de courage et une force de caractère impressionnante.
Je pense juste que ce déménagement manquait de préparation et d'organisation.

 

Le week-end prochain : Cahors !!!

 

Publié dans Nous2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article